CHIRURGIE DE LA TÊTE ET DU COU
Secondes opinions

On vous a peut-être diagnostiqué ou récemment traité pour une tumeur bénigne (non cancéreuse) de la tête et du cou, une forme de cancer de la tête et du cou, une affection de la (para)thyroïde ou autre chose.

Votre monde est sens dessus dessous, et vous souhaitez une réévaluation du diagnostic et du plan de prise en charge qui vous a été remis par votre prestataire actuel.

Il se peut que vous puissiez vous rendre dans notre clinique, ou que vous viviez à l’étranger et souhaitiez que votre deuxième avis soit virtuel ou effectué uniquement sur papier. Vous pouvez chercher un autre médecin, ou vous souhaitez continuer avec votre prestataire actuel.

Quelle que soit votre situation, vous êtes le bienvenu pour demander un deuxième avis à l’Office. Il examinera en détail toutes vos informations et vous fera part de son avis sur votre diagnostic et votre traitement, ainsi que sur la marche à suivre.

 

Votre deuxième avis peut comprendre un ou plusieurs des éléments suivants :

Une consultation en face à face-Nous procéderons à une anamnèse complète et à un examen physique, et nous discuterons de vos préoccupations personnelles. À votre demande, nous pouvons également organiser une consultation virtuelle, ce qui nous permet de discuter de votre situation actuelle et de vos principales préoccupations par caméra interposée. Vos rapports d’imagerie, de cytologie ou d’histologie et d’opérations précédentes seront révisés. Si nécessaire, de nouvelles enquêtes seront proposées.

Consultation papier- à votre demande, nous pouvons évaluer et réviser toutes vos informations, et vous envoyer notre avis par courrier électronique ou postal sécurisé. Il n’y a pas de contact virtuel ou en face à face.

Révision de l’imagerie- un radiologue spécialisé étudiera vos scans et créera son propre rapport d’imagerie.

Révision de la cytologie ou de l’histologie– un pathologiste étudiera votre échantillon ou des cellules ou tissus prélevés ailleurs, et établira son propre rapport.

Évaluation des rapports opératoires antérieurs– nous examinerons ce qui a été fait chirurgicalement auparavant et comment cela a été réalisé, afin de préparer des conseils pour l’avenir.

Nouvelles investigations- Il se peut que l’imagerie ou d’autres tests doivent être répétés, ou que de nouvelles investigations soient nécessaires pour établir notre deuxième opinion.