ORL PEDIATRIQUE
Apnée du sommeil

L'apnée du sommeil est un trouble qui survient lorsque la respiration de votre enfant est perturbée pendant son sommeil.

Votre enfant peut ronfler fortement, s’arrêter de respirer pendant 10 secondes ou plus, plusieurs fois par nuit, se sentir fatigué (ou être hyperactif !) pendant la journée, transpirer abondamment la nuit et/ou faire pipi au lit bien qu’il soit propre. Chez les enfants, l’élargissement de l’inflammation des amygdales et des adénoïdes est la raison la plus fréquente de l’apnée du sommeil. L’apnée du sommeil chez l’enfant entraîne une diminution de l’absorption d’oxygène pendant le sommeil.

Cela peut entraîner plusieurs problèmes à long terme, comme des maladies cardiaques et pulmonaires, mais aussi des retards de croissance et des retards cognitifs. L’apnée du sommeil peut réduire le QI d’un enfant de 10 points, et peut être associée à des problèmes de comportement, notamment le TDAH, l’hyperactivité, l’anxiété, la dépression et l’agressivité, ainsi qu’à des problèmes d’apprentissage et de socialisation.

Lors de la consultation de votre enfant pour apnée du sommeil, l’examen peut comprendre un ou plusieurs des éléments suivants :

 

Inspection intra-orale.Il s’agit d’un examen visant à évaluer plus en détail les amygdales de votre enfant. Nous évaluons la bouche à l’aide d’un projecteur qui nous permet de voir les structures de la bouche de votre enfant et les amygdales en particulier. Nous examinons la taille, et surtout l’aspect de vos amygdales.

Endoscopie flexible.Il s’agit d’insérer une petite caméra dans la cavité nasale de votre enfant pour inspecter ses adénoïdes. L’adénoïde est une petite plaque de tissu située à l’arrière du nez. Lorsque l’adénoïde est hypertrophié ou enflammé, il peut causer ou contribuer à l’apnée du sommeil chez les enfants. L’endoscopie flexible se fait à l’état éveillé, mais un spray anesthésique local (anesthésiant) peut être utilisé. Chez les enfants, on utilise un endoscope de plus petite taille. L’endoscopie flexible n’est pas toujours nécessaire, notamment lorsqu’il y a de lourds antécédents d’apnée du sommeil et que la chirurgie a déjà été décidée. Dans ce cas, nous pouvons choisir d’évaluer les adénoïdes de votre enfant sous anesthésie.

Diagramme du nez
  1. cavité nasale
  2. gorge
  3. cavité orale
  4. langue
  5. tube flexible
  6. endoscope
    Illustration utilisée avec la permission de MedicalVisuals.

Palpation du cou- palper le cou pour évaluer la présence de ganglions lymphatiques enflés, souvent associés à une amygdalite récurrente.

Étude du sommeil. votre enfant peut être orienté vers l’une de nos cliniques pour une étude du sommeil. Il s’agit d’un test effectué pendant la nuit qui mesure, entre autres, les niveaux d’oxygène de votre enfant pendant son sommeil. Cette étude peut nous aider à détecter la présence et la gravité de l’apnée du sommeil de votre enfant. Dans certains cas, une étude du sommeil peut également être réalisée à domicile à l’aide d’un kit de surveillance portable. Une étude du sommeil n’est généralement pas nécessaire en tant qu’outil de diagnostic de l’apnée du sommeil, mais plutôt en tant qu’outil permettant d’évaluer la gravité de l’apnée du sommeil et la nécessité conséquente de prendre des mesures spéciales après une intervention chirurgicale. Cela s’applique surtout aux enfants ayant un passé médical plus compliqué et aux très jeunes enfants. Chez les enfants âgés de 3 ans et plus, avec une histoire simple d’apnée du sommeil et sans antécédents médicaux pertinents, une étude du sommeil n’est généralement pas nécessaire.

Les traitements suivants peuvent être proposés :

Attente vigilante… Il est parfois difficile de dire si le sommeil perturbé de votre enfant correspond à une véritable apnée du sommeil. Il se peut également qu’ils aient souffert de troubles du sommeil pendant un certain temps, mais que leur état se soit amélioré spontanément juste avant votre consultation avec nous. Nous vous demanderons généralement d’observer le sommeil de votre enfant quelques nuits par semaine et, si possible, d’emporter des séquences audio ou vidéo de son mode de respiration lors des prochaines consultations afin que nous puissions les regarder ensemble. L’observation pendant le sommeil se fait de préférence aux premières heures du matin. Pendant que nous attendons et surveillons votre enfant périodiquement, les épisodes de sommeil perturbé peuvent devenir moins graves et les intervalles sans symptômes peuvent s’allonger ou les épisodes peuvent cesser complètement. Dans certains cas, nous pouvons prescrire un spray nasal pour aider à déboucher le nez de votre enfant et voir si cela l’aide à mieux respirer. L’attente vigilante est une stratégie que nous établissons ensemble, en fonction de la situation de votre enfant et de vos souhaits. Nous continuerons à surveiller votre enfant à certains intervalles de temps et notre décision mutuelle peut changer à tout moment.

Adénotonsillectomie-il s’agit d’une intervention chirurgicale au cours de laquelle nous enlevons les amygdales et les adénoïdes de votre enfant. L’adénotonsillectomie se déroule toujours sous anesthésie générale en milieu hospitalier. Lorsque l’adénotonsillectomie est pratiquée pour une apnée du sommeil, votre enfant devra rester une nuit à l’hôpital, afin de surveiller sa respiration après l’intervention. Les niveaux d’oxygène de votre enfant seront contrôlés pendant la nuit à l’aide d’un moniteur fixé à son doigt ou à son orteil par un plâtre. Lorsque les niveaux d’oxygène sont restés normaux tout au long de la première nuit suivant l’adénotonsillectomie et que votre enfant est en bonne santé, il peut rentrer chez lui le lendemain de l’intervention. Vous trouverez de plus amples informations dans notre dossier d’information du patient.